Réalisée à l’aide de l’outil Gfi MapViewer, cette cartographie met en exergue la mobilité des voyageurs, dans les 22 métropoles de France, par année.

A travers un calcul prenant en compte le nombre de voyages pour 10 000 habitants par an, nous remarquons que le taux de voyage de la ville de Marseille reste très faible, du fait de la couleur beige le diamètre du cercle, elle est très peuplée. A l’inverse, des villes moins peuplées comme Toulouse, Bordeaux et Nantes ont un taux d’habitants voyageant plus souvent.

Ce phénomène nous amène à réfléchir à des actions qui permettraient de développer tout le potentiel offert par les mobilités numériques, en particulier grâce à l’accès à des données toujours plus nombreuses ainsi qu’à des traitements plus puissants et plus rapides.

A l’heure actuelle, mieux cibler les besoins des utilisateurs et optimiser les systèmes de mobilité s’imposent !

Mots clésSmartCitypublic

Articles liés

Partager